Retour vers le menu
Accueil du site > Francais > Projets > Lom Pangar > Présentation > Description et enjeux du projet d’amenagement hydroélectrique de Lom (...)

Description et enjeux du projet d'amenagement hydroélectrique de Lom Pangar

Le projet Lom Pangar est localisé dans la Région de l’Est du Cameroun, plus précisément sur la rivière Lom à environ 4 km à l’aval de sa confluence avec le Pangar et à 120 km environ au nord de la ville de Bertoua. Le projet comprend notamment :

  • L’implantation d’un barrage muni d’un ouvrage de régulation des débits, d’un ouvrage de prise d’eau usine, d’un évacuateur de crues et d’une hausse fusible ;
  • Le développement, la construction, et le fonctionnement d’un réservoir de 6 milliards m3 et de 540 km2 ;
  • L’implantation d’une usine hydroélectrique de pied d’une puissance de 30 mégawatts, principalement pour alimenter la Région de l’Est ;
  • L’installation d’une ligne de transport de 90 KV d’une longueur d’environ 120 km entre le site du barrage et Bertoua ;

Le projet d’aménagement hydroélectrique de Lom Pangar requiert des installations annexes, préalables au démarrage des travaux de construction du barrage :

  1. la construction d’une route entre Deng Deng et le site du barrage ;
  2. la construction d’une cité du maître d’ouvrage en rive gauche du Lom et les installations de chantier temporaires en rive droite ;
  3. l’installation d’un pont temporaire de franchissement de la rive à gauche à la rive droite à proximité du barrage. Tous ces aménagements constituent les travaux préparatoires à réaliser avant le démarrage des travaux de construction de l’ouvrage proprement dit.

Objectifs du projet Lom Pangar
Le barrage réservoir de Lom Pangar permettra de compléter la régularisation de la Sanaga pour l’optimisation de la production des centrales existantes, et créer des conditions favorisant l’aménagement de nouveaux sites nombreux et importants à l’aval, à des conditions économiques intéressantes. En effet, la retenue de Lom Pangar augmentera le débit régularisé de la Sanaga à plus de 1.000 m3/s à l’amont de SONG LOULOU de façon à saturer son débit d’équipement et d’augmenter la production d’EDEA en période d’étiage, soit 160 MW produits par les deux ouvrages. À ce titre, le projet de barrage réservoir constitue la pièce maîtresse de la stratégie du Gouvernement pour assurer à moyen et long terme l’approvisionnement en électricité du pays au moindre coût. En réalisant cet aménagement avec l’appui des institutions internationales, le Gouvernement veut s’assurer de la sureté des installations et optimiser les impacts du projet sur le plan environnemental et socio-économique.

Description du barrage réservoir
Le barrage est du type mixte. Il comporte une section en béton sur la rivière qui regroupe les fonctions hydrauliques du barrage ainsi que deux ailes en terre qui assurent la fermeture des rives. Il est complété par une digue de col qui ferme une dépression topographique en rive droite du barrage. L’emprise de la retenue aura une superficie maximale de 590 km² pour une capacité utile de stockage de 6 milliards de m3.

JPEG - 139.2 ko

Maquette 3D du projet d’aménagement hydroélectrique de Lom Pangar

Les Pouvoirs Publics ont pris l’option de réaliser une usine de pied en même temps que le barrage. Elle sera équipée de 4 groupes d’une puissance nominale unitaire de 7,4 MW, soit une puissance totale de 30 MW. L’énergie sera évacuée sur Bertoua par une ligne haute tension. Le développement de Lom Pangar s’inscrit dans la continuité du développement du potentiel hydroélectrique de la Sanaga après la construction des centrales d’Edéa dans les années 1950 et de Song-loulou entre 1981 et 1988, ainsi que des barrages réservoirs de Mbakaou en 1969, Bamendjin en 1974 et Mape en 1988. La possibilité qu’offre le bassin versant de la Sanaga d’aménager des réservoirs en amont, permet au fur et à mesure des mises en service de renforcer le débit régulé garanti du fleuve pendant l’étiage. Elle permet également de donner une réponse à la baisse tendancielle des apports de la Sanaga observée ces dernières années. Toutes les études de planification effectuées ces dernières années sur le réseau interconnecté-sud concluent que Lom Pangar est l’ouvrage le plus important en termes de capacité de stockage qui puisse être réalisé dans le bassin de la Sanaga.

JPEG - 70.7 ko

Localisation du projet

Galerie