Retour vers le menu
Accueil du site > Francais > Projets > Lom Pangar > Actualité > Signature du Mémorandum d’Entente (MOU) entre EDC et le MINEPIA

Signature du Mémorandum d’Entente (MOU) entre EDC et le MINEPIA

Le projet d’aménagement hydroélectrique de Lom Pangar a fait l’objet de nombreuses études d’impact environnemental et social avec des thèmes spécifiques consacrés à la pêche ou encore à l’agriculture et l’élevage. Ces différentes études, ont révélé qu’un nombre important de pêcheurs et d’éleveurs seront directement ou indirectement affectés par la construction et l’exploitation du barrage ainsi que sa retenue de six (06) milliards de mètre cube d’eau. Il s’avère donc nécessaire de prévoir les mesures compensatoires et d’accompagnement de ces différents acteurs, ainsi que le prévoient deux des composantes du Plan de Gestion Environnemental et Social, à savoir la gestion de la retenue et des impacts avals et l’atténuation des impacts sociaux. C’est à cet effet que s’est tenue le mardi, 25 septembre 2012, dans la salle de réunion du Ministère de l’élevage des Pêches et des industries animales, aux environs de 13h, la cérémonie de signature du Mémorandum d’Entente (MOU), relatif à la mise en œuvre des mesures et actions d’accompagnement des acteurs du sous-secteur élevage, pêche et Aquaculture du projet Lom Pangar entre le ministère de l’élevage, des pêches et des industries animales (MINEPIA) et la société Electricity Development Corporation (EDC), Maître d’Ouvrage du projet.

Ce document a pour objet de fixer le cadre d’intervention de chacune des parties pour l’appui aux activités d’élevage, de pêche et d’aquaculture des populations affectées par la construction du barrage hydroélectrique de Lom Pangar et, de renforcer les dispositifs de suivi du respect des engagements des parties qui. Cette cérémonie a vu la participation :

  • Du Ministre de l’élevage, des pêches et des industries animales ;
  • Du Secrétaire Général du Ministère de l’élevage des pêches et des industries animales ;
  • Du Directeur Général de Electricity Development Corporation (EDC) ;
  • Du Directeur des constructions et aménagements hydroélectriques de EDC ;
  • Du Sous-Directeur environnement et communication Lom Pangar.
  • Déroulement de la cérémonie

Après l’annonce du programme de la cérémonie, la parole a été donnée au Directeur Général de EDC pour son discours. Dans son allocution, Dr Théodore NSANGOU a rappelé le contexte de la cérémonie et présenté quelques-unes des conséquences de la construction et de l’exploitation du barrage. Au nombre de celles-ci, nous pourrions citer la submersion de certaines voies d’accès utilisées par l’élevage transhumant dépendant des accès au pâturage, le développement de maladies parasitaires susceptibles d’infecter les troupeaux transhumants ; des modifications drastiques du milieu aquatique, qui vont entièrement transformer l’activité de pêche, mais aussi l’ensemble de la zone.

Toutefois, comme le rappellera le Directeur Général, de nombreuses mesures ont été envisagées dans le PIR et le PGES et seront réalisées avec le MINEPIA pour atténuer ces principaux impacts négatifs recensés et valoriser les effets positifs du projet, notamment :

  • La création des zones spécifiques qui sont susceptibles d’être valorisées en pâturages par le marnage de la retenue moyennant un traitement entomologique de ces espaces ;
  • Le développement des infrastructures collectives d’élevage, notamment la création du parc à bétail de Touraké ;
  • La construction d’un pont pour le franchissement du Lom à Touraké permettant de garantir le passage des troupeaux ;
  • L’appui et l’encadrement technique des éleveurs ;
  • L’intégration de l’agriculture et de l’élevage ainsi que l’introduction de meilleures méthodes de nutrition animale.
  • Le suivi de la situation relationnelle entre éleveurs et agriculteurs et appui au règlement amiable des conflits ; L’aide aux pêcheurs directement impactés par l’exploitation du barrage à travers :
  • La mise en place de deux débarcadères pilotes dans les zones de Bétaré Oya et de Lom Pangar ;
  • La réalisation des études sur l’opportunité de développement des pêcheries dans la retenue ;
  • La mise sur pied d’une stricte limitation des droits d’accès à la retenue à travers un mécanisme de contrôle d’accès et un système d’immatriculation des barques, pirogues et autres embarcations circulant dans la retenue.

Toutes ces mesures seront mises en œuvre par EDC avec l’appui et l’expertise du MINEPIA.
Le Ministre de l’élevage, des pêches et des industries animales, Dr TAÏGA, lui emboitera le pas, pour montrer la nécessité de la collaboration entre son département ministériel et la société EDC. Il importe de relever que le mémorandum a pris effet à compter de la date de sa signature, et ce pour une durée de cinq ans, renouvelable par tacite reconduction.
La cérémonie s’est achevée par une photo de famille.

Galerie