Retour vers le menu
Accueil du site > Francais > Projets > Lom Pangar > Actualité > Projet Lom Pangar : Des progrès sur le plan environnemental

Projet Lom Pangar : Des progrès sur le plan environnemental

Le ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable, HELE Pierre a effectué une visite au chantier de construction du barrage de Lom Pangar le 25 et 26 octobre 2013. Il s’agit pour le ministre d’évaluer la mise en œuvre du plan de gestion environnemental et social du projet.

JPEG - 194.4 ko

C’est par le site de traitement des déchets que le ministre de l’Environnement a entamé sa visite du chantier de construction du barrage de Lom Pangar. Il a tour a tour visité le site de stockage des déchets médicaux, domestiques, liquides, plastiques, ferrailles et pneus. Ici le ministre a apprécié les efforts fait par les différents acteurs sur le site pour mettre en œuvre ces mesures. L’objectif étant de sauvegarder l’homme et protéger l’environnement. Monsieur Hélé Pierre est allé aussi visiter le site d’enfouissement des déchets ménagers. A chaque étape de sa visite le ministre accompagné de ses plus proches collaborateurs a fait des observations et formulées des recommandations. Il s’est beaucoup intéressé à l’incinérateur des déchets médicaux récemment installé sur le site par l’entreprise chinoise CWE. A la suite des explications du Dr EMADAK Alphonse, Sous-directeur Environnement et Communication du projet Lom Pangar, le ministre a appris que les déchets sont récupérés par une société agréée et acheminés à Douala. La base vie ouvrière a également était le point d’escale du ministre qui a salué les progrès réalisés dans l’assainissement du cadre de vie des ouvriers. La carrière de Mbibawara, la station de concassage, le site de construction du barrage et le chantier d’adaptation du pipeline ont été parcouru par le ministre Hélé Pierre. Face à la presse au terme de sa visite, il n’a pas caché sa satisfaction « nous sommes très satisfait que tout se passe bien, les progrès ont été fait concernant les aspects environnementaux, je rentre très satisfait des progrès observés »a t-il laissé entendre. Il s’agit donc pour le ministère de l’Environnement d’une mission de conseil, de concertation et sensibilisation, faire des recommandations pour une mise en œuvre efficace du PGES. Avant de quitter Lom Pangar il a demandé au maitre d’ouvrage, au maitre d’œuvre et à l’entrepreneur de mettre en œuvre les recommandations issues de cette visite car la protection de l’environnement est un impératif pour le bien- être de l’Homme. 

Galerie