Retour vers le menu
Accueil du site > Francais > Projets > Lom Pangar > Actualité > Mise en eau partielle de Lom Pangar : Pari tenu !

Mise en eau partielle de Lom Pangar : Pari tenu !

Mise en eau partielle de Lom Pangar : Pari tenu !

La mise en eau partielle du barrage de Lom Pangar est effective depuis le vendredi 26 septembre 2015. Le succès de cette opération est l’aboutissement d’un long processus où certitudes et incertitudes se sont mêlées jusqu’au dernier moment.

Les techniciens sur le terrain eux sont restés confiants tout au long du processus. Et c’est le 24 septembre à 8h30 minutes que le premier des quatre pertuis sera fermé. A la manette pour activer le bouton de cet instant capital, Louis Paul Motaze, président du comité de pilotage et suivi du projet Lom Pangar, Victor Mengot, président du Conseil d’administration de Electricity Development Corporation, Théodore Nsangou, tous entourés des membres du Conseil d’Administration de EDC. Les pertuis sont fermés les uns après les autres avec un intervalle de deux heures sous l’œil admiratif des visiteurs. Trois pertuis fermés, les eaux du Lom et du Pangar commencent à monter à une vitesse vertigineuse, offrant un spectacle impressionnant.

Mais l’on n’est pas au bout du suspens le quatrième pertuis attend cependant d’être fermé pour achever la fête ; mais n’empêche, Louis Paul Motaze est émerveillé, et ne le cache guère : « Je félicite EDC que ce soit le Conseil d’administration ou la Direction générale pour cette étape décisive ». Le président du Conseil d’administration quant à lui voit en cette prouesse la concrétisation d’une promesse du président de la République. Samedi 26 septembre, jour de vérité, la fermeture du dernier pertuis a lieu à 8H45 minutes sous le regard des experts de la Banque mondiale, le président du Conseil d’administration de EDC et le Directeur général. Les ingénieurs de la CWE sont à la manœuvre ; on lit le suspens sur le visage des uns et des autres. En moins d’une heure, l’opération est réussie. Soulagement, les responsables présents se congratulent, la joie est indescriptible. La mise en eau partielle est effective. EDC vient de relever le défi. Un de plus !

Galerie