Retour vers le menu
Accueil du site > Francais > Projets > Lom Pangar > Actualité > Lom Pangar : Les Bailleurs de Fonds satisfaits de l’évolution du (...)

Lom Pangar : Les Bailleurs de Fonds satisfaits de l’évolution du Projet

Les Bailleurs de Fonds satisfaits de l’évolution du Projet

Dans le cadre de l’évaluation à mi-parcours du projet de construction du barrage hydroélectrique de Lom Pangar, le collectif des bailleurs de fonds a visité le chantier de construction de cet important ouvrage du 7 au 10 mars 2015.

Au cours de cette mission, il s’est agit principalement pour les partenaires financiers que sont la Banque mondiale, la Banque Européenne d’Investissement, l’Agence Française de Développement, la Banque Africaine de Développement et la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale, de passer en revue le projet dans toutes ses composantes.

Sur le terrain, l’équipe des bailleurs de fonds sous la conduite du Chef d’Aménagement, Anton Mitev, a visité la carrière, la centrale à béton, le concasseur mais surtout le barrage. Le chef d’aménagement a expliqué aux visiteurs globalement ce qui est fait et ce qui reste à faire dans la perspective de la première mise en eau du barrage prévue en septembre 2015. A chacune des étapes, les membres de la mission ont posé des questions afin de s’assurer que tout se passe selon les prescriptions définies d’avance. L’autre volet important de cette visite était l’évaluation de la mise en œuvre du Plan d’Indemnisation et de Réinstallation - PIR –Cette importante composante du barrage a été passée en revue. La visite dans l’arrondissement de Bétaré Oya a donné à voir aux hôtes, d’importantes réalisations du PIR, œuvres du maître d’ouvrage Electricity Development Corporation, dans les localités de Ndokayo et Petit Ngaoundéré. La délégation a ainsi visité des maisons communes, des salles de classe, des forages qui font déjà la fierté et le bonheur des populations bénéficiaires. Les bailleurs de fonds se sont montrés très intéressés par les questions sociales et environnementales. Pour toucher du doigt les réalités liées à ces questions, ils ont aussi fait un tour au village Touraké pour visiter le site où sera érigé un pont de 135m en lieu et place du vieux bac en cours de réhabilitation. La construction de cet important ouvrage est très attendue par les populations de la zone qui misent sur celui-ci pour sortir de l’enclavement. La délégation s’est ensuite déportée sur le site devant abriter le deuxième pont dans le village Mali.

En trois jours, les bailleurs de fonds ont fait le tour complet du projet. C’est par une série de réunions de restitution au siège de Electricity Development Corporation, qu’ils ont mis un terme à leur séjour. Au cours de ces réunions, ils ont dit leur satisfaction quant à l’état d’avancement des travaux concernant toutes les composantes du projet, et ont formulé des recommandations afin que l’échéance tant attendue de la première mise en eau du barrage en septembre 2015 soit respectée. Avant la descente sur le site, une série de réunions avec le maître d’ouvrage à Yaoundé avaient déjà permis aux bailleurs de fonds d’avoir une idée assez précise de l’état d’avancement du projet. Une autre réunion à Bertoua en présence du maître d’œuvre Coyne et Belier, a permis de comprendre davantage les progrès réalisés, notamment sur les aspects techniques.