Retour vers le menu
Accueil du site > Francais > Projets > Lom Pangar > Actualité > La visite de la cîté du maître d’ouvrage à Lom Pangar

La visite de la cîté du maître d'ouvrage à Lom Pangar

Le 31 mai 2011, le Directeur Général de EDC accompagné du Préfet du département du Lom et Djerem, du Secrétaire Général de région et de leurs délégations, ont effectué une descente à Lom Pangar. Deux sites ont été visités : le site du barrage et la cité du Maître d’Ouvrage du projet.

JPEG - 223.6 ko
Derniers ajustements pour la tribune JPG

Aux abords du site, l’on a pu constater l’étendue des travaux de terrassement qui ont été effectués depuis le mois de décembre 2010. La plate forme ainsi aménagée pourrait bien accueillir la cérémonie de la pose de la première pierre tant attendue. Une fois cette assurance donnée au Directeur Général par ses équipes techniques en charge du contrôle des travaux, le groupe a pris la route pour s’arrêter deux kilomètres plus haut, à la cité du Maître d’Ouvrage.

Magnifique architecture moderne plantée en plein cœur de la forêt de Deng Deng.

JPEG - 214 ko
Aux abords du site du barrage JPG

87 logements au total ont été aménagés sur une dizaine d’hectares, pour accueillir le personnel du Maître d’Ouvrage et de l’entrepreneur en charge du contrôle des travaux.

Tour à tour la délégation a pu apprécier la qualité des travaux réalisés et l’état quasi achevé des aménagements. L’on a pu tour à tour visiter :

  • La tribune d’une capacité de 600 places, pour laquelle le Directeur Général a donné ses dernières instructions pour guider les finitions ;
  • La cantine de la cité. 200 places assises, une cuisine moderne et un intérieur digne des meilleurs restaurants de la capitale.
  • Une infirmerie dotée de deux salles d’hospitalisation (hommes et femmes) pouvant contenir chacune 3 à 6 lits ;
  • Le bloc des ouvriers totalisant 32 chambres réparties par blocs de 4 chambres chacune ; un salon et des douches modernes ;
  • Le bloc des cadres : 6 blocs composés de 2 appartements chacun ;

Le tout alimenté en eau potable via un château d’eau relié à un forage d’une vitesse de 6m3/h pour une contenance totale de 12 m3, et, en électricité générée par un groupe électrogène de 200 kVa. Toutes les conditions requises ont été pensées pour recréer en plein cœur de la forêt un cadre de vie idéal pour les travailleurs, reposant, convivial et sécurisé.

En effet, à l’entrée de la cité, tout un dispositif matérialisé par une guérite a été mis en place pour assurer le contrôle et l’accès aux bâtiments. Plus bas, nous retrouvons un poste de gendarmerie, abritant deux bureaux et une cellule de détention. Tout ce décor porte à croire que le déploiement des travailleurs sur le site est imminent.