Retour vers le menu
Accueil du site > Francais > Projets > Lom Pangar > Actualité > L’avis des bailleurs de fonds sur l’avancement du projet Lom Pangar

L'avis des bailleurs de fonds sur l'avancement du projet Lom Pangar

JPEG - 247.1 ko

Après une descente sur le site du projet, le collectif des bailleurs de fonds ont tenu une réunion de restitution au siège de EDC à Yaoundé question de donner leur point de vue sur l’etat d’avancement du projet Lom Pangar.

JPEG - 216.7 ko

« Les choses avancent très bien. Au plan technique, ce que nous avons constaté pendant notre séjour, c’est que les travaux avancent et leur qualité est bonne. Parlant des aspects environnementaux et sociaux, qui sont des volets très importants de ce projet, il y a une amélioration continuelle et nous restons toujours très optimistes que ce projet se conforme aux normes internationales. Nous félicitons également les efforts fournis, ces derniers mois, pour trouver des solutions aux défis réels sur le terrain. Et là, c’est le maître d’ouvrage, EDC, qui mérite des félicitations particulières. »

JPEG - 228.4 ko

« Le niveau d’avancement des travaux est satisfaisant. La BAD va financer l’usine de pied, la ligne de transport et l’électrification d’à peu près 150 localités de la région de l’Est. Au niveau du barrage, ce qui a été fait est satisfaisant. Nous allons suivre le volet du projet concernant l’usine de pied intégrée dans le barrage. Etant donné que le financement de la BAD va aussi couvrir la ligne partant de Bertoua jusqu’à Batouri et de Bertoua à Abong-Mbang, nous avons encore le plan de gestion environnemental et social que nous aurons à finaliser, car il faudra mettre en place tout le système d’indemnisation et de compensation des personnes et des biens qui seront affectés par le projet. »

JPEG - 200.4 ko

« La Banque européenne d’investissement est très satisfaite des avancées qui ont été réalisées, surtout sur le volet technique. Nous remercions EDC pour son engagement à résoudre tous les points soulevés depuis le début des travaux jusqu’à ce jour. Nous sommes convaincus qu’au cours de la prochaine mission de la BEI, nous serons encore plus satisfaits de ce qui a été fait par les différents acteurs, surtout EDC qui travaille sur le chantier. Il y a eu des retards certes, mais ils seront rattrapés. Au vu de la complexité du chantier, c’était prévisible. Nous sommes convaincus que les décaissements vont avoir lieu dans les prochains mois. »

Galerie