Retour vers le menu
Accueil du site > Francais > Presse > Articles de Presse > 30ème Journée Internationale de la Femme à EDC

30ème Journée Internationale de la Femme à EDC

Grande mobilisation des dames de EDC

La célébration de la 30 ème Journée Internationale de la Femme a donné l’occasion au personnel féminin de Electricity Development Corporation de s’exprimer à travers une semaine riche de manifestations.
Ce 8 mars 2015 était jour de baptême… du feu pour le nouveau bureau de l’association des femmes de EDC, Les Turbines, élu en février dernier. Pour Rachel Ovambe la présidente, aucune fausse note ne devait venir perturber l’harmonie notée tout au long de la semaine de manifestations. D’où le soin et la rigueur apportés pour que le défilé et la soirée récréative se déroulent sans anicroche. Après le défilé, Place du 20 mai où les dames de EDC, accompagnées pour l’occasion par plusieurs hommes venus leur porter main forte ont été ovationnées, tout le personnel s’est retrouvé autour du Directeur général, Dr Théodore Nsangou pour le clou des manifestations.
Au programme l’installation du nouveau bureau des Turbines et surtout le mot du Directeur général. Celui-ci a noté que le thème retenu pour la célébration de cette année, à savoir « femmes et prise de décisions : relever le défi, susciter le changement » cadrait parfaitement avec les objectifs de l’entreprise : « défi d’accroître l’offre d’énergie en quantité et en qualité, défi de développer le potentiel hydroélectrique du Cameroun, défi de construire le barrage de Lom Pangar, défi de réussir la première mise en eau du barrage cette année, défi de moderniser EDC ». Des défis que doivent relever tout le personnel de EDC, mais également le personnel féminin qualifié de « maillon fort ». Un personnel qui bénéficie de toutes les attentions. A titre d’illustrations, les femmes représentent la moitié des cadres de l’entreprise ; plus de 80% d’agents de maîtrise sont des dames et aucune disparité salariale n’est pratiquée entre les hommes et les femmes. Dr Théodore Nsangou s’est d’ailleurs réjoui du fait « que les femmes ont compris que c’est par le mérite et non par certains arguments périmés qu’elles accéderont à des postes de responsabilité ».
Au nouveau bureau élu de l’association les Turbines, il a adressé ses félicitations et s’est dit heureux que celui-ci place son mandat sous le signe « du rassemblement, de l’humilité et du dialogue ». Il a promis tout son soutien pour le rayonnement de cette association.
Cette cérémonie riche en sons et couleurs constituait le clou d’une semaine de manifestations marquée par des séminaires, notamment sur l’entrepreneuriat féminin, des causeries éducatives sur les menaces des cancers du col de l’utérus et du sein, et des activités sportives.